Uriah Heep

Opening act : THE ZOMBIES

07 nov. 2018
523

Presented by:

Achat par téléphone

La réservation par téléphone se fait du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00 via:
- Depuis la Belgique, appelez le 0900 40 850 (€0.50/min)
- Depuis l'étranger, + 32 70 660 601 (€0.30/min)

Personnes moins valides ou PMR

Si vous désirez avoir plus d'informations concernant la vente des tickets pour des personnes moins valides, cliquez ici.

ACHETEZ VOS TICKETS


L’excellent groupe britannique de classic rock URIAH HEEP s’apprête à fêter ses 50 ans de carrière. Mick Box, leader de longue date du groupe, est présent depuis le début de l’aventure, dont il a connu les hauts et les bas. Il a ainsi survécu au départ de musiciens de légende tels que Ken Henseley, David Byron et Lee Kerslake.

À l’instar de Led Zeppelin, Black Sabbath et Deep Purple, Uriah Heep a contribué au développement d’une forme typiquement britannique de heavy metal avec son tout premier album, « Very ‘Eavy, Very ‘Umble », sorti sous un autre nom sur le sol américain. Peu importe son titre, cet album a joué un rôle considérable dans la création d’un style musical qui allait dominer les années 70 et encore plus les années 80.
Parmi les principaux créateurs du heavy metal dans les années 70, Uriah Heep est sans doute le groupe qui a utilisé la voix de la manière la plus sophistiquée et intelligente. C’est justement pour cette raison qu’ils ont été surnommés les « Beach Boys du Heavy Metal ». Leur influence est nettement perceptible dans la musique d’autres groupes, tels que Queen. Ils ont également été les précurseurs de l’utilisation de l’orgue Hammond et de la pédale wah-wah – la signature de Mick –, qui sont devenues des éléments caractéristiques de leur son.

Une formule aussi audacieuse ne pouvait que rencontrer le succès. Avec 25 albums studio au compteur, ainsi qu’une myriade d’enregistrements live et de compilations, Uriah Heep a vendu 40 millions de disques dans le monde, dont quatre aux États-Unis – un chiffre déjà impressionnant, alors que dire des 36 millions vendus dans le reste du monde ?
Certains anciens membres nous ont quittés (notamment Gary Thain, David Byron, Trevor Bolder et plus récemment Jon Wetton), mais sur une note plus joyeuse, deux anciens membres – Lee Kerslake and Bob Daisley – ont à l’époque constitué à eux deux la moitié du groupe qui a enregistré Blizzard of Ozz avec Ozzy Osbourne. 
Avant tout cela, Uriah Heep a permis à Kiss, ZZ Top, Foreigner et Rush de se produire en première partie de ses concerts, permettant à ces groupes de se faire connaître.
Et au fil de cette riche histoire, Uriah Heep a aussi trouvé le temps de sortir une « Official Bootleg Series » à succès et de fêter son 40e anniversaire avec un album de réenregistrements intitulé Celebration, suivi par une tournée de 250 concerts à travers le monde (60 pays différents au total).

La formation actuelle d’Uriah Heep n’a pas son pareil sur scène. Des vétérans comme Phil Lanzon (claviers) et Bernie Shaw (voix) se produisent avec Mick Box depuis la moitié des années 80, tandis que des membres plus récents comme Russell Gilbrook (batterie) et Davey Rimmer (basse) ont contribué à maintenir en vie l’héritage du groupe – l’un des plus prolifiques de l’histoire du rock and roll. Tout le monde connaît les albums « Abominog », « Return to Fantasy », « Very ‘Eavy…Very ‘Umble », « Sonic Origami » et même les plus récents « Wake the Sleeper » et « Into the Wild »

Lire la suite