PIERRE DE MAERE

18 nov. 2022
1909

Presented by:

Personnes moins valides ou PMR

Si vous désirez avoir plus d'informations concernant la vente des tickets pour des personnes moins valides, cliquez ici.

ACHETEZ VOS TICKETS CONCERT DEBOUT


2022 sera l’année de Pierre De Maere !

Il ne lui aura fallu que quelques jours pour remplir sa première date bruxelloise, à l’AB Club. Mais ne vous tracassez pas, une date supplémentaire a été rajoutée le 18 novembre à La Madeleine.

Ne tardez donc pas à réserver votre ticket et retrouver la sensation belge du moment en Live.

Il construit déjà sa vie comme une œuvre, artiste sublimé par l'art, profondément libre, irradié par l'instinct, insolemment lucide malgré une vingtaine à peine sonnante. A  califourchon entre la musique, la mode, la photo. Le style Pierre de Maere (prononcer  mare) est à l'image des audaces vestimentaires du jeune belge : flamboyant, irisé, mutant.  Il cultive son jardin et dessine son monde intérieur, ose sans filet les télescopages  stylistiques tout en prenant soin de ne jamais s'éloigner du champ des possibles offert par  la culture pop. Une gueule à l'innocente beauté, androgyne et perçante. Grand, silhouette  longiligne, coupe au bol, gestuelle expressive. Dandy moderne, esthète à l'extravagance  chic, incarnation du « twink » camouflé derrière des parures luxueuses. Déjà on devine  une identité qui peut sans cesse se modeler et se renouveler au gré des désirs. Pierre de  Maere a passé la première moitié de son existence à Bruxelles, avant que ses parents ne  décident de déménager dans une ferme à Walhain, petite commune du centre de la  Belgique.
Il  compose au piano et à l'ordinateur comme on imagine un cocktail en tentant des  combinaisons, précisant les dosages, affinant les associations. L'écriture sème, elle, des  balises, joue sur les multiples lectures, défie les codes. Charme fou et mouvant des  morceaux, un peu comme si Stromae faisait des câlins à Yelle, Rufus Wainwright et à la pop des eighties.
Les hostilités sont lancées ici avec Regrets, chanson à l'intelligence tourbillonnante et au  modernisme kitsch planant, irriguée de sons de cloche et d'une guitare électrique virtuelle  à la simulation aléatoire. Regrets comme le titre de la nouvelle de Maupassant, inspiration  initiale qui narre une histoire d'amour manquée sous couvert de nostalgie et de douleur... Les chansons invitent à vivre sans complexes et à ressentir sans limites. Il y a la  sensualité de la voix, ses voltiges, ses pures brillances. Il y a des velléités à envoyer  valser les tabous, à sublimer le désir, à aspirer à la douceur et tendresse (Un jour je  marierai un ange). Il y a encore une ode au réconfort (Menteur), une détonante lettre  d'amour à son chat (Lolita). Pierre de Maere a du ressort, une exaltation culottée et un  panache détonant.




Pierre de Maere   Facebook   Instagram   Instagram   Twitter   YouTube

 

Lire la suite